Bio

ACCORDÉONISTE-AUTEURE-COMPOSITEURE / GUITARISTE CELTIQUE /         

INTERPRÈTE DE CHANSONS TRADITIONNELLES

Mary Beth Carty, femme-orchestra energique, interprète ses chansons sur l’accordéon, accompagnant son public dans un voyage musical de Paris à l’Europe de l’Est, en passant par le Brésil et l’île du Cap-Breton. Une guitariste tout aussi talentueuse, Mary Beth reste fidèle à ses racines écossaises, irlandaise et acadienne, interprétant des chansons traditionnelles étonnantes venant des profondeurs du folklore. Aussi une percussionniste aux os musicales et aux pieds, le spectacle de Mary Beth ne manque de variété. Sur scène, elle est une artiste captivante et sincère.

Originaire de Antigonish en Nouvelle-Écosse et connue pour sa voix passionnée et mémorable, Mary Beth Carty a été nommée chanteuse traditionnelle de l’année aux Prix de musique folk canadienne 2009 pour son album duo Voici… Bette & Wallet, enregistré à Québec. Son premier album solo, Les biens-nommés, est une palette savoureuse de sons paru en février 2017. Produit et enregistré par Mary Beth et le percussionniste Brendan Melchin, cet album unique offre une évasion de l’ordinaire!

La vie de tournée a ammené Mary Beth à être invité à travesrs son pays natal, ainsi qu’autre-mer, en France, Autriche, Italie, Suisse, Rwanda et République démocratique du Congo. Elle a également offert des spectacles à bord les bateaux croisières de Holland-America Line et Norwegian Cruise Lines.

Son aisance à toucher la guitare en l’accordant de façon inhabituelle (DADGAD) font de Mary Beth une accompagnatrice irremplaçable et très recherchée. Elle a déjà été invitée à jouer au côté de violoneux de tradition celtique comme Ashley MacIsaac, Howie MacDonald, Gillian Boucher, Lisa MacArthur, Colin Grant, Robert Deveaux, Cassie & Maggie, Ward MacDonald, et Shannon Quinn.

Après la dissolution de Bette & Wallet, un duo remarquable, plusieurs mentors ont fortement conseillé à Mary Beth de continuer à composer des chansons en français. Elle a suivi ce conseil averti en écrivant un collection de chansons qui portent des prénoms de personnages imaginaires : Félix, Clare, Juanita, Henri, Thomas, et Yvon. Par la suite, deux pieces traditionnelles se sont ajoutées à cet liste. Malvina provient du folklore acadien de Chéticamp, Jules est un arrangement d’un morceau québécois, Le clog à ‘ti-Jules, s’inspirant de la musique gitane. Cet ensemble singulier de chansons rafraichissantes, stimulantes et dansantes, regroupé dans le premier album solo de Mary Beth Carty, Les bien-nommés, est disponible toute de suite chez marybethcarty.bandcamp.com !

Cet album allie des paroles vives avec des rythmes inspirés des cultures klezmer, brésilienne et française. Il met en vedette des musiciens acoustiques chevronnés comme Donald MacLennan au violon et les frères Melchin à la contre-basse et aux percussions, de même que Benedict Lafford au mixage.